Cahuete.com

ouverture prochaine de notre site de vente en ligne
 
L'ambre, un matériau différent, un cadeau réussi !
bijou
 

Les banques toujours plus actives dans la défiscalisation

En termes de placement argent, le moins que l'on puisse dire c'est que les banques françaises sont passées maîtresses dans l'art et la manière de cacher leurs revenus dans des paradis fiscaux. Lorsque vous décidez par exemple d'ouvrir un compte bancaire eLCL, ou d’ouvrir un compte bancaire La Net Agence, tous les revenus que vous générez en tant que client sont défiscalisés par les banques, ou du moins une grande partie.

Selon les derniers chiffres, ce sont ainsi 5 milliards d'euros que les principales grandes banques françaises auraient défiscalisé dans les paradis fiscaux. Une opération rentable pour la banque mais nettement moins pour la fiscalité française, qui accuse ainsi un cruel manque à gagner.

Le Luxembourg, destination préférée des banques

La défiscalisation représente en réalité un tiers des bénéfices réalisés par ces banques en dehors du territoire français. C'est surtout au Luxembourg que ce type d'opération de défiscalisation est le plus utilisé, avec des montages très complexes qui permettent ainsi aux banques d'échapper en grande partie au fisc français, et ce en toute légalité. Cette situation légale incite évidemment les banques françaises à utiliser à foison toutes les failles juridiques possibles afin de payer le moins d'impôt possible. Une situation qui est assez dérangeante, dans la mesure où ce sont les contribuables qui paient, via les plans de renflouement votés par l'Union européenne, quand les banques sont dans le besoin. Un paradoxe qui n'est pas près de s'arrêter quand on voit que les montants détournés dans les paradis fiscaux par les banques atteignent des niveaux de plus en plus importants chaque année.